Vous recevez cette Newsletter parce que vous êtes inscrit dans notre Liste de Diffusion.
Un problème pour lire cet e-Mail ? Voyez sur notre Site.

Virgo Maria Newsletter - N°245

17 mai 2009 La voix des combattants pour la survie des sacrements valides

Les Dernières Nouvelles...

Mgr Tissier rejette Vatican II lu à la lumière de la Tradition

Publication du 16 mai 2009

 

Bernard Tissier de Mallerais« Lire Vatican II à la lumière de la Tradition, ce n’est pas le lire correctement, cela signifie en déformer les textes, et cela, je m’y refuse. » « Il sera impossible d’obtenir une telle chose [NDLR : un accord] si Rome ne se convertit pas » « La plupart des catholiques [NDLR : conciliaires] qui ont peut-être encore la Foi ne peuvent plus vivre en état de grâce » Déclarations de Mgr Tissier à Catholic Family News, aux États-Unis, le  11 février 2009. Par ailleurs, Mgr Tissier reconnaît enfin publiquement que Mgr Lefebvre a bel et bien voté contre la déclaration sur la liberté religieuse : « Cela ne signifie pas que Mgr Lefebvre ait accepté chacune des décisions du Concile. C’est ainsi qu’il a voté, tout à la fin, contre le document sur la liberté religieuse ». Mgr Tissier. Dans sa biographie du fondateur de la FSSPX, Mgr Tissier avait affirmé l’inverse. Mgr Tissier a donné une conférence à Syracuse (États-Unis) le 8 février 2009 sur le thème : « La Royauté de Notre Seigneur Jésus-Christ, Mgr Lefebvre et notre combat aujourd’hui ». Les enregistrements de cette intervention sont disponibles depuis des mois sur VM. Le 10 mars 2009, l’abbé apostat Ratzinger-Benoît XVI exige fermement : « On ne peut geler l’autorité magistérielle de l’Église à l’année 1962 – ceci doit être bien clair pour la Fraternité. »  Et déjà le 4 février 2009, la secrétairerie d’État écrivait, sous l’autorité du chef de l’église Conciliaire :  « La condition indispensable pour une future reconnaissance de la Fraternité Saint-Pie X est la pleine reconnaissance du Concile Vatican II et du Magistère des Papes Jean XXIII, Paul VI, Jean-Paul Ier, Jean-Paul II et de Benoît XVI lui-même. » La contradiction est totale entre Mgr Tissier et les autorités Conciliaires. Mgr Tissier affirme donc vouloir lire Vatican II tel qu’il a été pensé, c'est-à-dire à la lumière de la philosophie d’Emmanuel Kant et de la Nouvelle théologie des années 50 et 60, autant dire qu’il s’agit d’une rejet pur et simple de ce concile, dont il déclarait déjà en 2006 aux États-Unis qu’il fallait en faire « table rase » (tabula rasa). Le propos de Mgr Tissier : « Nous présenterons nos objections par écrit, et ils y répondront. Peut-être à la fin pourra-t-il y avoir des discussions en face à face. », est déjà démenti par le « cardinal » Lévada qui explique que Mgr Williamson est exclu des discussions, ce qui veut dire qu’elles ont bien lieu en face-à-face : « Sauf à ce que l’évêque Williamson rétracte entièrement sa position niant l’Holocauste, il ne pourra pas prendre part aux négociations, déclare Levada ».

(lire la suite...)

En savoir plus … - Télécharger en PDF PDF


Pour vous abonner ou vous désabonner de la lettre d’information Virgo-Maria, veuillez remplir le formulaire disponible sur notre site http://www.virgo-maria.org/

Qui et pourquoi, depuis la mort de Mgr Lefebvre en 1991, a détourné la finalité surnaturelle de l'OPERATION-SURVIE des sacres de 1988, pour assigner à la FSSPX ce FAUX objectif prioritaire de la « ré-conciliation » avec la Rome conciliaire (en fait la « ré-conciliarisation » de la FSSPX) ?

Qui a, depuis 2000, PROMU et Pourquoi, le FAUX préalable de la messe de Saint Pie V ?

Pourquoi n'a-t-on pas posé le vrai préalable du rétablissement du vrai Sacerdoce de vrais prêtres ordonnés par des évêques validement sacrés selon le rite valide des Saints Ordres ?

Qui a INVENTE, et pourquoi, le faux préalable de la levée des «excommunications» ?

Pourquoi n'a-t-on pas posé la VRAIE question de l'abrogation de Pontificalis Romani INVALIDE de 1968 et du rétablissement du VRAI  rite de la consécration épiscopale VALIDE d'avant 1968 ?

A quoi servirait-il, en effet, de faire dire le VRAI rite de la messe par de FAUX prêtres ?

Serait-ce donc qu'après avoir obligé de VRAIS prêtres à dire une FAUSSE messe, l'on veuille désormais faire dire la messe du VRAI rite par de FAUX prêtres  ?

Serait-ce que l'on veuille «concilier» les VRAIS prêtres qui disent encore la VRAIE messe avec un clergé aussi INVALIDE que le FAUX CLERGE ANGLICAN ?

Une fois qu’il n’y aura plus de prêtres validement ordonnés, ils donneront la permission de célébrer la messe latine
Révérend Père Carl Pulvermacher OFMCap Ancien Rédacteur en Chef, The Angelus