Vous recevez cette Newsletter parce que vous êtes inscrit dans notre Liste de Diffusion.
Un problème pour lire cet e-Mail ? Voyez sur notre Site.

Virgo Maria Newsletter - N°282

21 août 2009 La voix des combattants pour la survie des sacrements valides

Les Dernières Nouvelles...

Mgr Lefebvre a déjà rejeté l « herméneutique de la continuité » promue par labbé Lorans et Mgr Fellay

Publication du 20 août 2009

 

Mgr Marcel LefebvreLes discussions doctrinales des Dubia d’octobre 1985 avec Ratzinger.
Mgr Lefebvre opposé à Mgr Gherardini, le théoricien ratzinguérien de la théorie de la « continuité » de Vatican II promue par les abbés Barthe (ex-FSSPX et ami de Ratzinger) et Lorans (FSSPX), membres dirigeant de l’officine du G.R.E.C. pour le ralliement de la FSSPX à la Rome moderniste, le théologien conciliaire distille le sophisme de la « validité décroissante d’un document à l’autre » dans Vatican II. Désormais un enseignement de l’Église peut être « valide » mais selon un « degré de validité » (sic). Mgr Fellay nous avait déjà servi l’imposture du « Sacerdoce probable » et du « probabilisme sacramentel », maintenant un théologien de Ratzinger-Benoît XVI, théologien poussé en avant par la camarilla des infiltrés, vient d’inventer l’aberration intellectuelle de Vatican gradué selon des « degrés de validité » ! Et l’abbé Barthe de surenchérir avec la farce du « Magistère inachevé » et des « brouillons de doctrine infaillible ». De qui se moque-t-on ?
Intéressantes réflexions de l’abbé Zins qui rappelle le texte des Dubia de Mgr Lefebvre et les précédentes discussions doctrinales lors desquelles Mgr Lefebvre avait rejeté la « théorie de la continuité » déjà servie par Ratzinger et que la petite camarilla des infiltrés de la FSSPX, couverte de son autorité par Mgr Fellay, essaie de faire aujourd’hui de faire accepter sous le vocable d’ « herméneutique de la continuité » de Vatican II.

 

(lire la suite...)

En savoir plus … - Télécharger en PDF PDF


Pour vous abonner ou vous désabonner de la lettre d’information Virgo-Maria, veuillez remplir le formulaire disponible sur notre site http://www.virgo-maria.org/

Qui et pourquoi, depuis la mort de Mgr Lefebvre en 1991, a détourné la finalité surnaturelle de l'OPERATION-SURVIE des sacres de 1988, pour assigner à la FSSPX ce FAUX objectif prioritaire de la « ré-conciliation » avec la Rome conciliaire (en fait la « ré-conciliarisation » de la FSSPX) ?

Qui a, depuis 2000, PROMU et Pourquoi, le FAUX préalable de la messe de Saint Pie V ?

Pourquoi n'a-t-on pas posé le vrai préalable du rétablissement du vrai Sacerdoce de vrais prêtres ordonnés par des évêques validement sacrés selon le rite valide des Saints Ordres ?

Qui a INVENTE, et pourquoi, le faux préalable de la levée des «excommunications» ?

Pourquoi n'a-t-on pas posé la VRAIE question de l'abrogation de Pontificalis Romani INVALIDE de 1968 et du rétablissement du VRAI  rite de la consécration épiscopale VALIDE d'avant 1968 ?

A quoi servirait-il, en effet, de faire dire le VRAI rite de la messe par de FAUX prêtres ?

Serait-ce donc qu'après avoir obligé de VRAIS prêtres à dire une FAUSSE messe, l'on veuille désormais faire dire la messe du VRAI rite par de FAUX prêtres  ?

Serait-ce que l'on veuille «concilier» les VRAIS prêtres qui disent encore la VRAIE messe avec un clergé aussi INVALIDE que le FAUX CLERGE ANGLICAN ?

Une fois qu’il n’y aura plus de prêtres validement ordonnés, ils donneront la permission de célébrer la messe latine
Révérend Père Carl Pulvermacher OFMCap Ancien Rédacteur en Chef, The Angelus