Vous recevez cette Newsletter parce que vous êtes inscrit dans notre Liste de Diffusion.
Un problème pour lire cet e-Mail ? Voyez sur notre Site.

Virgo Maria Newsletter N°39

12 juillet 2008 La voix des combattants pour la survie des sacrements valides

Les Dernières Nouvelles...

Dernières Nouvelles du Blog de Virgo-Maria

Publication du 12 juillet 2008

Le BLOG de Virgo-Maria


Consultez régulièrement le Blog de Virgo-Maria, vous y trouverez des brèves et des articles que nous vous signalons dans la presse en raison de leur caractère déterminant pour la compréhension de la situation religieuse.


Les nouvelles des mutations au sein de la FSSPX continuent arriver progressivement :

Les nouvelles des mutations au sein de la FSSPX continuent à arriver progressivement. L’abbé Fullerton, actuel supérieur de District des Etats-Unis est muté au Kansas, en remplacement de l’abbé Griego, il est remplacé par, un français, l’abbé Rostand, actuel supérieur du Dustrict du Canada.

L’abbé Griego devient supérieur du séminaire de la FSSPX en Australie.

Le site Traditio.com, qui se comporte comme le relais (non officiel) de Mgr Williamson, s’est inquiété du départ de l’abbé Fullerton et de l’arrivée d’un clerc français et s’est livré à cette occasion à une attaque contre Mgr Fellay. Rappelons que malgré les faits connus sur la protection que pendant 10 ans Mgr Williamson à accordé aux deux clercs prédateurs homosexuels, les abbés Urrutigoity et Ensey, le site Traditio.com, pourtant si prompt à dénoncer les scandales de moeurs au sein de l’église conciliaire, n’a jamais mis en cause Mgr Williamson. Pire encore, il n’a eu de cesse d’en faire l’éloge et la promotion, allant même jusqu’à recommander son élection comme supérieur de la FSSPX, en lieu et place de Mgr Fellay. Ce jeu très suspect de Traditio.com peut se comprendre comme un travail de sape mené par Mgr Williamson pour contrer l’option de Mgr Fellay, et de son conseil élargi (dont Mgr Williamson fait partie) de rejeter l’ultimatum de Rome.

Cette décision de Mgr Fellay semble aller dans le sens d’une baisse de l’influence de Mgr Williamson sur le District de la FSSPX des Etats-Unis.

Nous avions annoncé l’éviction de l’abbé Sélégny (membre du réseau des rallieurs modernistes à Benoît XVI-Ratzinger), il est remplacé par l’abbé Thouvenot, actuel Recteur de l’Institut Supérieur Saint Pie X (IUSPX) à Paris. L’abbé Thouvenot est un ancien du M.J.C.F. Il apprend actuellement l’allemand pour ses nouvelles fonctions. Il a étudié tout particulièrement les écrits de l’abbé Ratzinger avant que ce dernier ne soit élu le 19 avril 2005 à la tête de l’église conciliaire. Il a organisé la publication par l’IUSPX d’un recueil de textes de Mgr Lefebvre, à l’occasion du centenaire de sa naissance.

L’abbé Bourrat est nommé supérieur de l’Institut Universitaire Saint Pie X (IUSPX). L’abbé Bourrat est réputé être un homme d’études, de formation doctrinale.

Cette nomination, qui intervient en plein rejet de l’ultimatum du Vatican par la FSSPX, peut se comprendre comme un resserrement de son équipe de direction par Mgr Fellay qui voudrait s’entourer d’hommes de confiance.

L’abbé Sélégny est connu pour appartenir à la petite camarilla du “OUI” à Ratzinger, ses positions ne sont pas dans la ligne du “NON” qui s’est imposé en juin suite à l’ultimatum adressé par le Vatican, mise en demeure de la FSSPX par Rome qui a ainsi démasqué l’hypocrisie du jeu de Ratzinger depuis 8 ans.

L‘abbé Brunet, actuellement vicaire de l’abbé Beauvais à Saint Nicolas du Chardonnet, prend la direction du prieuré de Toulouse, que l’abbé de La Rocque quitte pour Nantes, où il remplace l‘abbé Petrucci, qui part à Rimini en Italie.

Comme nous l’avions annoncé, l‘abbé Vernoy (prieur de Montpellier) est nommé en Afrique du Sud. Il deviendrait supérieur d’un nouveau District d’Afrique. Nous allons revenir sur ce sujet. Après être parue sur la Porte Latine, cette information en a disparue. L’abbé Vernoy fait partie des partisans de l’abbé Celier, figure démasquée du ralliement de la FSSPX à Benoît XVI-Ratzinger. La nomination de l’abbé Vernoy signifierait la promotion, au sein du Chapitre général de la FSSPX, d’un fervent partisan du ralliement de la FSSPX à l’apostat Ratzinger.

Cette promotion de l’abbé Vernoy, si elle devait se confirmer, devrait être comprise comme de l’entrisme du ‘réseau Celier’ en vue du Chapitre général extraordinaire “de la cartouche”, annoncé par l’abbé Celier, et qui pourrait se comprendre comme une sorte de manoeuvre d’ “Etats généraux” de la FSSPX, destinés à renverser la position de Mgr Tissier de Mallerais et à imposer le ralliement à marche forcée à Ratzinger.

A Saint Nicolas du Chardonnet (Paris), arrivent les abbés Puga et Boubée. L’abbé Boubée se trouvait jusque là au séminaire d’Ecône. Il l’avait rejoint, alors que le séminaire d’Ecône était mis en cause, au moment de l’attaque des “mutins” contre Mgr Fellay en 2004.

Virgo-Maria

Nous vous conseillons de mettre la nouvelle adresse de notre Blog dans vos « favoris », et de le consulter régulièrement.

http://virgo-maria.info/wordpress/

 

Continuons le bon combat

La Rédaction de Virgo-Maria

Pour vous abonner ou vous désabonner de la lettre d’information Virgo-Maria, veuillez remplir le formulaire disponible sur notre site http://www.virgo-maria.org/

Qui et pourquoi, depuis la mort de Mgr Lefebvre en 1991, a détourné la finalité surnaturelle de l'OPERATION-SURVIE des sacres de 1988, pour assigner à la FSSPX ce FAUX objectif prioritaire de la « ré-conciliation » avec la Rome conciliaire (en fait la « ré-conciliarisation » de la FSSPX) ?

Qui a, depuis 2000, PROMU et Pourquoi, le FAUX préalable de la messe de Saint Pie V ?

Pourquoi n'a-t-on pas posé le vrai préalable du rétablissement du vrai Sacerdoce de vrais prêtres ordonnés par des évêques validement sacrés selon le rite valide des Saints Ordres ?

Qui a INVENTE, et pourquoi, le faux préalable de la levée des «excommunications» ?

Pourquoi n'a-t-on pas posé la VRAIE question de l'abrogation de Pontificalis Romani INVALIDE de 1968 et du rétablissement du VRAI  rite de la consécration épiscopale VALIDE d'avant 1968 ?

A quoi servirait-il, en effet, de faire dire le VRAI rite de la messe par de FAUX prêtres ?

Serait-ce donc qu'après avoir obligé de VRAIS prêtres à dire une FAUSSE messe, l'on veuille désormais faire dire la messe du VRAI rite par de FAUX prêtres  ?

Serait-ce que l'on veuille «concilier» les VRAIS prêtres qui disent encore la VRAIE messe avec un clergé aussi INVALIDE que le FAUX CLERGE ANGLICAN ?

Une fois qu’il n’y aura plus de prêtres validement ordonnés, ils donneront la permission de célébrer la messe latine
Révérend Père Carl Pulvermacher OFMCap Ancien Rédacteur en Chef, The Angelus